[Interview Exclusive] KOKIA

A l’occasion du retour de KOKIA en France pour une concert anniversaire prévu pour le 11 Novembre à La Cigale (Paris), je vous proposer une petite interview de la chanteuse. Nous revenons ensemble sur cette année particulière ou KOKIA fêtes 20 années de carrière. Bonne lecture !

Van : Bonjour KOKIA, enfin de retour en France ! Que ressentez-vous du fait de revenir chanter à Paris après toutes ses années ?

KOKIA : Bonjour à tous ! Pouvoir me produire à nouveau à Paris est comme un rêve. Je ne pensais pas que cela serait possible mais en même temps je voulais croire qu’un jour ça se réaliserait vraiment.

Van : Vous venez de fêter 20 années de carrière. Rétrospectivement quel regard portez-vous sur ses 20 ans ? Quels ont été les moments marquants d’après vous ?

KOKIA : Au Japon, j’ai fêté mes 20 ans de carrière à l’occasion d’un concert anniversaire au printemps. Durant ces 20 années, j’ai rencontré plusieurs obstacles et j’ai moi-même du mal à réaliser que je suis arrivée jusqu’ici.
C’est donc avec un sourire presque surpris que je suis montée sur scène ce jour-là. J’aimerais maintenant partir de ce sentiment de reconnaissance pour créer mes prochaines chansons et rendre la pareille à ceux qui ont été là pour moi.

Van : En début d’année vous avez sorti un gros best of, EVOLVE to LOVE ~20 years Anniversary BEST~. Comment avez-vous fait pour choisir parmi vos nombreuses chansons ? La sélection doit être très difficile !

KOKIA : C’était vraiment difficile de choisir donc j’ai décidé de séparer l’album en 4 disques avec chacun un concept différent. Je ne voulais pas que l’album reflète seulement mes goûts mais aussi ceux des fans pour que ce soit un best album que chacun ait envie d’écouter. Comme je le voulais, cet album permet de découvrir mon parcours entier, du changement de style musical de mes chansons à ma façon de travailler.

J’ai également sorti le DVD Bird Watching dans lequel je retrace mes progrès au cours de ces 20 années. Dans ce DVD, j’ai commenté les vidéos de toutes ces années, cela m’a permis de prendre du recul et tourner une page à ce moment de ma carrière. C’était un moment nécessaire car après cela j’ai pu créer un nouvel album.


Van : Justement, vous venez de sortir votre nouvel album Tokyo Mermaid. Je trouve qu’il est assez différent des précédents, plus doux, plus mélodieux avec des arrangements à base de guitare dans l’esprit folk-music. Avez-vous changé quelque chose dans la conception de cet album ? (J’ai adoré cet album, il fait partie de mes préférés !)

KOKIA : Merci beaucoup ! Je suis très heureuse que cet album fasse partie de vos préférés. La conception d’un album correspond à une certaine époque, selon les influences des musiciens avec lesquels je travaille le style change pas mal. Pour cet album, le guitariste était particulièrement intéressé par la musique folk. J’ai donc voulu écrire mes chansons en intégrant une image folk qui lui correspond.

Je pense que pour certaines personnes, les musiques douces ne paraissent ni stimulantes ni excitantes. Néanmoins, c’est justement leur simplicité qui donne leur beauté épurée à ces mélodies et je pense que seuls les véritables musiciens peuvent parvenir à maîtriser ce style. C’est pour ça que lorsqu’on me félicite pour une mélodie simple je ressens une joie encore différente de celle que je ressens quand on me félicite pour d’autres projets.

Même si cette compilation célèbre mes 20 ans de carrière, je n’ai pas voulu la créer dans un esprit compétitif. Au contraire, justement parce que cet album se veut être le reflet de 20 années et que les choses les plus simples sont les meilleures, j’ai voulu composer un album plein d’entrain et de joie mais qui reste épuré.

Van : Le titre Tokyo Mermaid est étonnant pour un album de KOKIA, Êtes-vous partie de ce titré pour créer votre projet ? Comment tout a commencé ? Que raconte cet album ?

KOKIA : Contrairement à la plupart de mes précédents albums, pour ce disque, je n’ai pas vraiment réfléchi à un concept. Quand j’ai commencé à travailler sur cet album je me suis dit « Cet album sortira pour mes 20 ans de carrière, je me demande quel genre de musique les gens veulent entendre ? ». Les attentes de chacun étaient probablement très élevées et je suis arrivé à un obstacle, car je ne pouvais pas proposer « 20 années de KOKIA ». Arrivée à cette conclusion je me suis dit « Pourquoi n’a pas montrer la KOKIA que je suis aujourd’hui sans trop y penser ». Après cette réflexion J’ai pu reprendre l’écriture de cet album en toute sérénité.

Après avoir presque terminer cet album, en l’écoutant j’ai vu en vol d’oiseau en pensant « Quel est mon sentiment sur ces chansons » et le titre « Tokyo Mermaid » m’est venu à l’esprit. Cet album évoque les rêves lumineux de tous les gens dans le monde, des nouveau-nées aux vieillards. Il évoque aussi mes rêves, les rêves d’une jeune fille dans un petit appartement de Tokyo écrivant des chansons en attendant de partager ses sentiments avec les gens.

Van : Vous avez commencé un projet étonnant avec des chansons inspirées des animaux. D’où vient l’idée de ce nouveau projet ? Ces disques sont-ils inspirés par votre fils ? (Ou pour votre fils, peut-être ?) Un 3eme album sur ce thème est-t’il prévu ?

KOKIA : J’ai commencé à réfléchir à ce projet bien avant de me marier mais la naissance de mon fils a été l’élément déclencheur pour me lancer. Bien sûr, comme j’ai travaillé sur cet album en même temps que mon fils grandissait, il a été une source d’idées et d’inspiration pour moi. Mon rêve pour ce projet c’est de créer un livre d’images donc je ne compte pas m’arrêter là et sortir encore un troisième ou même un quatrième album.

Van : J’ai discuté avec vos fans Chinois, ils sont très enthousiastes et heureux que vous chantiez en Chine. Que ressentez-vous du fait que votre musique est écoutée un peu partout dans le monde ?

KOKIA : Je suis très heureuse que mes chansons soient écoutées à travers le monde. Je suis particulièrement motivée pour élargir mes activités à l’international et j’aimerais beaucoup pouvoir partager ma musique en dépassant la barrière de langue. C’est vraiment une grande joie pour moi de pouvoir faire régulièrement des concerts en Chine.

Van : Lors de votre concert au Billboard Live TOKYO (2018.10.05) vous avez chanté plusieurs classiques en anglais. Avez-vous prévu de sortir un nouvel album de reprise ?

KOKIA : J’aimerais bientôt sortir un nouvel album de reprises mais je n’arrive pas vraiment à trouver le temps pour le moment. Du coup ça n’avance pas aussi vite que je le souhaiterais mais je vais faire les choses les unes après les autres, tout comme je l’ai toujours fait, et réaliser consciencieusement cet album.

Van : Vous avez fait plusieurs concerts avec des orchestres symphoniques. L’alliance de votre voix et des nombreux musiciens donne un résultat très excitant. Pensez-vous sortir un album avec un orchestre symphonique ?

KOKIA : Pour être tout à fait honnête, j’aimerais énormément pouvoir collaborer à nouveau avec un orchestre. Malheureusement, il y a des contraintes de temps quand on veut travailler avec un orchestre et d’autres éléments à prendre en compte qui rendent difficile la mise en place d’un tel projet.

Van : Vous êtes repartie pour 20 ans encore ? J’espère que vous reviendrez à Paris pour vos 40 ans de carrière!

KOKIA : J’espère pouvoir revenir en France ! Et pour cela je veux faire de ce concert un moment unique, pour que les gens qui viendront m’écouter puissent dire à la fin du concert qu’ils aimeraient me réentendre chanter… Et pourquoi pas dans 20 ans ?

Publicités

3 réflexions sur “[Interview Exclusive] KOKIA

  1. KOKIA est éléphantastique, comme d’habitude — Tu es très chanceux d’avoir faire cette interview. Pour cette occassion plusieurs interviews ont été distribuées (celui-là, celle ou nautiljon et, n’oublions pas… Video interview d’une durée de 20 minutes avec 33 degrees…)

  2. Ooops, j’ai trouvé cet erreur

    c’est plus qu’une faute de frappe, vous avez écrit « décembre » au lieu de « novembre »… La bonne chose est que, cherchant comment écrire «erreur», j’ai remarqué que «coquille» signifie «erreur typographique»; Je me suis souvenu de COQUILLAGE, le compilation. (J’aurais aimé écrire le français comme ça, j’ai utilisé google traducteur hahaha)

    Jusqu’a 6 jours pour le show!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s