Van Jmusic Radio #07

vjm7_pJe vous propose aujourd’hui de continuer notre aventure de la monde triste mais passionnant de la chanteuse Morita Douji.

Malgré une trop courte carrière, cette mystérieuse chanteuse emperruquée, est devenu culte pour toute une génération.

Si vous suivez assidûment Van Jmusic Radio, vous avez surement apprécié le 6eme épisode consacré à la première partie de la carrière de Morita Douji. Nous avons analysé ensemble ses trois premiers albums, GOOD BYE, Mother Sky et a Boy, qui constituent une première trilogie cohérente et finie.

Avec ce nouvel épisode, nous aborderons la deuxième trilogie d’album avec Last Waltz, Yasoukyoku et Wolf Boy. Nous verrons l’évolution musicale et sur les thèmes et nous essayeront de comprendre qui est Morita Douji et la légende autour de son personnage.

Avec l’épisode 1 et celui-ci vous découvrirez en détails la carrière de cette artiste d’exception. Je suis plutôt content du résultat car c’est la seule source Française sur Morita Douji.

Comme cet épisode fait plus d’une heure, je l’ai découpé en deux parties. Bonne écoute !

Publicités

4 réflexions sur “Van Jmusic Radio #07

  1. Génial ! Superbe dernière partie ! Ça dû être un sacré travail à mettre en place tout ça. Bien renseigné, bien développé et illustré, autant musicalement que visuellement. Merci pour ce nouvel ep Van.
    Je m’attendais à tout un tas de suppositions de la part des fans sur sa disparition, mais ce mystère ce suffit tellement à lui-même que la conclusion m’a suffit. Je me demande pourtant si « Wolf Boy » avait un signification particulière pour elle ou si c’est simplement pour renvoyer à la chanson du même nom. Parfois, l’on crée un mystère d’un rien simplement avec des paroles énigmatiques, mais elle m’avait l’air d’être une personne bien réfléchie pour juste donner des discours sans sens.
    En tout cas, la bataille des droits d’auteurs qu’elle nous laisse en héritage prouve bien qu’elle n’a laissé de trace à personne après sa disparition. Et j’avoue que c’est cela qui me perturbe le plus… Je pense quand même que le suicide a pu être une réponse plausible : les japonais ayant le suicide facile… Mais aussi comment quelqu’un d’aussi talentueux peut-il disparaitre sans plus jamais refaire de musique ? C’est pourtant bien possible…
    Ça fait très romantique, au sens premier, de dire cela mais je crois bien que l’histoire de cette chanteuse à marqué ma vie à jamais xD

    • Merci !

      Oui cette chanteuse a le don de ma retourné. Je l’ai découvert par hasard en écoutant un extrait d’un best of sorti en 2003. J’ai tout de suite adhéré à cet univers et le mystère autour de son personnage à encore renforcé cette envie d’en savoir plus.
      Je suis allez voir les bonnes personnes et j’ai fait des recoupements d’information, cela m’a permis de réaliser cette rétrospective.

      Concernant Wolf Boy, cela fait référence à l’enfant soldat de son poème. Il y a aussi une théorie qui dit que Morita est en fait un homme travestie. Mais c’est trop tiré par les cheveux et les arguments manquent.

      Le mystère restera entier !

      • Encore quelques question Van :
        – que sait-on des musiciens ou des chœurs avec qui elle travaillait ? Est-ce que c’était des proches ou juste des collègues ?
        – Finalement on ne sait pas trop ce qu’il y a écrit dans ses dédicaces… Tu le sais à peu près ?
        Bon la théorie comme quoi ce serait un homme je ne la trouve pas trop farfelue, par contre, je ne vois pas trop en quoi elle donnerait un sens mystère Morita. Et quel mystère… Merci encore pour la découverte.

      • Elle a collaboré avec plusieurs producteur et musiciens différents, mais vu qu’elle avait une idée précise des choses, le résultat final est toujours régulier et peu dépendant de l’arrangeur avec qui elle travail.

        Pour les chorus, c’est elle, pas de choriste présent sur ces albums.
        Les dédicaces contenaient des poèmes étrange et pas très joyeux avec des comptes à rebours, des références à Yuki (son ami décédé).

        Pour la théorie « travelo », les arguments sont : le look androgyne et asexué, les titres « A boy », « Wolf Boy ». Et dans le livret de « Wolf Boy » réalisé par Suehiro, on y voit un personnage se transformant en homme et en femme pour séduire un homme.

        Le mystère Morita Douji restera un mystère !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s