TOP 2015 ! Bilan de l’année (En vidéo !)

vanpetitVoici mon traditionnel bilan de l’année, 2015 en l’occurrence. Dans cette vidéo je reviens sur les meilleurs albums Japonais de l’année avec mon TOP 10, mais aussi je profite de l’occasion pour vous parler d’autres disques sortis cette année qui ne pourrait pas rentrés dans ce classement un peu hermétique.

J’ai tout de même essayé de diversifier cette sélection pour vous faire découvrir des petites perles ou des styles différents et originaux.

Cette vidéo est sous le signe de la découverte et d’ouverture vers d’autres sons d’autres styles et d’autres voix.

Cette vidéo a été un calvaire à tourner avec un éclairage qui m’a lâché en cours de route, plus les longues heures de tournages (en plus du fait que tout est improvisé). Le montage n’en parlons pas, j’ai dû couper à la hache les trucs chiant pour éviter que cette vidéo dure 3heures !

Bref bonne année, et bonne découverte !

Publicités

8 réflexions sur “TOP 2015 ! Bilan de l’année (En vidéo !)

  1. Bonjour Van,
    Je suis un fervent suiveur de toutes tes actualités et ce depuis ton premier over-blog, je tenais à te laisser un commentaire ici puisque après tout je profite de tes découvertes et je ne prend jamais la peine de venir te féliciter du soutien que tu apportes à la J-music profonde peu connu et peu médiatisée du public occidentale (voir même du public nippon). Je t’avais déjà laissé quelques rares commentaires (je ne pense pas depuis que tu as ton nouveau site mais en tout cas sur YouTube je t’en avais laissé sous le nom de Secret Kamiki sans doute).

    Bref, j’ai regardé les 2 heures de vidéos !! J’ai même mis un pouce bleu.
    Pourquoi ? Je suis très surpris de ton top et plutôt en accord avec celui-ci.

    J’aurai même mis Emiko Shiratori et son cover album dans le top 3. Les chansons originales je les connaissais quasi toutes. J’avais adoré « Tsubasa wo Kudasai » et là « Hikoukigumo » m’a plus que convaincu ! Je regrette juste que la magnifique « Kotoba ni Dekinai » ait été aussi aseptisé par le synthé mais dans l’ensemble cet album est solide et tout de même 17 pistes ! C’est à souligner.

    Pour le trio qui suit Mimura Kyoko / Tenniscoat / mmm j’avoue ne m’être jamais penché sur Kyoko et mmm et c’est peut être une erreur. La musique de mmm (mimaimo j’ai retenu!) ne m’a pas emballé par contre ce que tu racontes sur celle de Kyoko m’a donné envie de m’intéresser de plus près à ce qu’elle peut faire; dis donc d’ailleurs au vu de la photo je l’a pensais vieille puis en rajoutant sa fiche sur le merveilleux site que tu affectionnes (Nautil*** :]) je me suis rendu compte qu’elle n’avait que 33 ans. On est loin de tes ménopausées adorées. Enfin Tenniscoat tout ce que tu dis c’est tellement ça ! Le côté rural… c’est fou comme ce groupe/duo est beau, le titre choisi « Korin » m’a bercé.

    Par contre Noriko Mitose c’est du wtf la chanson que tu as mise. Haha mais du coup ça m’a donné envie de voir ce que recèle d’autres cet album « Silent Songs »

    KOKIA je suis tout à fait d’accord son retour est réussi et est bien mieux que l’ancien album avec l’éléphant. Chara c’est étrange je n’ai jamais été bien fan je l’ai un peu laissé à l’abandon… j’avoue mes tords. Du coup 2015 s’est faite sans elle pour ma part. Je n’ai rien à dire sur Kojima Mayumi désolé; par contre sur Sebu Hiroko wah wah wah wah !! Pour moi c’est une des meilleures découvertes de l’année. Wonderland en français / anglais / japonais son style vocal et tout j’adore, je crois qu’elle a gagné un fan.

    Yula Yayoi doit on encore en parler ? Ses longues chansons passent crème. Je l’aurais mis également dans le top 3. Bravo en tout cas pour ce joli top !

    Pour les « autres », j’avais mis bien aimé l’album « Raka » de Shikata Akiko, elle me rappelle un peu KOKIA dans sa manière d’interpréter c’est vrai que ça fait parfois « too much » mais les instruments qui sortent de nulle part je dis oui ça change et ça fait plaisir haha.
    Enfin un petit mot pour RURUTIA auquel je n’ai pas pris le temps d’écouter son retour avec le single « don’t look at the color » shame on me, je vais réparer cette erreur pourtant je les ai vu tes news sur ce single… le temps me manque c’est affreux!

    P.S : Je prend la rétrospective de 15h sur Taniyama Kyoko 😉

    Encore bravo pour le tout !

    Sincèrement,
    Kevin a.k.a Haru

    • Merci beaucoup pour ce long commentaire instructif ! Merci de me suivre et je suis ravi que tu ais aimé ma sélection !

      Pour Taniyama, on verra XD, le boulot est monstrueux et le retour ne sera pas en accord mais bon, je perd pas l’idée.

  2. Pingback: Le retour de Maria Hato ! | Van Jmusic

  3. Coucou ! promis je vais prendre letemps de regarder la video pour découvrir ton classement ^ ^. Comme je suis egocentrique je donne mon top5 2015 : 1- Seiko Oomori  » Tokarefu  » . 2 – Kominami Yasuha  » Bokuo Sukuttekurenakatta Kimie  » . 3 – le retour de Seagull Screaming Kiss Her Kiss Her avec « Eternal Adolescence » 4 – Marie Ueda  » Hanashi wa Sorekarada » et 5 – Haco avec « Secret Garden » .
    Et aussi mention spéciale pour Daoko que j’aime de plus en plus.
    Je pense que cette année, on n’a pas grand chose en commun à part cet amour pour les artistes féminines nippones 😉

  4. Bonjour,
    J’ai trouvé ton site par hasard. Personnellement je suis amateur de jazz, et après avoir exploré le jazz américain sur la période d’or, disons milieu des années 40 jusqu’à la fin des années 60, je me suis intéressé au jazz japonais. Il semble y avoir une bonne demande pour les trios impliquant des pianistes japonaises. Une qui fait très bien et qui est fort populaire en Amérique est l’explosive Hiromi Uehara (https://www.youtube.com/watch?v=-HcKrd3K8_A). Ayant écouté tes choix musicaux, peut-être es-tu/seras-tu éventuellement un fan de la très élégante et excellente Yoshiko Kishino (https://www.youtube.com/watch?v=ta5Shei7t8k). Cette pièce, Hope, est belle à en pleurer. C’est excellent et représentatif de son univers. Il y a plein de trios jazz dirigés par des pianistes japonaises, au besoin, je pourrais partager mes intérêts. Au plaisir! Bonjour du Québec!

    • Bonjour,
      Merci d’avoir visiter mon blog et ne vous intéressez à la musique Japonaise.

      Niveau jazz japonais je ne suis pas expert, je suis avec plaisir quelques artistes.

      La chanteuse Noon, une chanteuse adorable à la jolie voix et à la production très classe.

      Je connais bien Yoshiko Kishino car elle a collaborer avec une chanteuse je j’adore, Emiko Shiratori, dans l’album « Siesta » mais aussi en concert. Elles font un concert ensemble en mai 2016, j’hésite à y allez.

      Après la reine du vocal jazz Japonais est sans doute Chie Ayado qui possède une voix assez hallucinante.

      • Personnellement je suis davantage l’instrumental que le vocal. Et pourtant, avec le temps, on finit par entendre la « voix » des pianistes. La façon dont une Satomi Kawakami pose ses accents, avec une attaque à la fois agressive mais avec une retenue toute féminine (https://www.youtube.com/watch?v=IU2DBCTGZsI), fait que ce standard de jazz, « Alone Together », repris par plein mais alors vraiment plein de musiciens, demeure la meilleure interprétation de la pièce, à mon humble avis. Ou une Hitomi Nishiyama, de formation classique, mais qui a semble-t-il décroché, tannée de se faire imposer une musique classique finalement trop vieille, s’est mise également au jazz. Demoiselle aux influences tout de même classiques et européennes, d’origine japonaise, jouant avec conviction et originalité de la musique originalement américaine (https://www.youtube.com/watch?v=SxUm2OMYf08)! Le seul inconvénient avec la musique japonaise est vraiment le coût des CDs. Après avoir parcouru le jazz américain à rabais (maintenant les CDs sont disponibles à bas prix sur Amazon), les disques japonais, particulièrement les éditions SHM-CD, allègent dangereusement mon portefeuille! Bien que dispendieux. hobby fort intéressant et satisfaisant intellectuellement. De mon point de vue, à l’heure actuelle, le jazz le plus intéressant est japonais, particulièrement dans le format trio, piano jazz.

      • Oui ? Je souffre de cela aussi, les CD Japonais sont les plus chers du monde ! De plus avec la conjoncture économique qui influe sur le taux de change + l’augmentation de taxes Japonaises + des frais de ports hors de prix… Le moindre disque de base revient à 30€… C’est bien dommage il y a 2-3 ans le prix était bien plus bas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s