Une Chanson, Une Histoire #32 ~Maria Kawamura

Bientôt le week end ! Passons donc quelques minutes de notre journée si remplie pour découvrir une nouvelle chanson 100% Japonaise et bien entendu 100% « approuvée par Van Jmusic ».

Je rappelle le concept, je prends « au hasard » une chanson dans ma collection et je vous livre une petit ou une grande histoire autour de ce titre.

Chaque chanson raconte une histoire, et nous avons tous une histoire à raconter sur chaque chanson…

Encore une seiyuu qui a tout compris. Pour rappel les seiyuu sont des doubleuses de films et d’animés, qui ne sont absolument musiciennes… Mais il arrive très souvent qu’elles interprètent des chansons et certaines ont des carrières de chanteuse dans l’anisong ou pas.

Maria Kawamura est une seiyuu atypique. Elle a souhaité s’entourer de musiciens et compositeurs de talent pour sortir des albums souvent originaux et surprenant pour une seiyuu, (dont les productions habituelles sont très spécifiques, commercialement bien calibrées pour un marché très précis et, franchement, ce n’est souvent pas fameux).

Je vous propose le titre la chanson Haru no yume ~Sanctus~ sorti en 1991. Une belle surprise avec cette ballade étonnante, tellement éloigné des productions pop-dance ringardes des seiyuu de l’époque.

Les rares albums de la chanteuse sont tous très créatifs et variés et tirent souvent vers l’expérimentale. Une chanteuse étonnante à la carrière trop courte qui n’en manque pas d’intérêt.

Maria KawamuraHaru no yume ~Sanctus~
Album : Haru no yume ~Sanctus~ (1991 05 21) – [COCC-7587]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s