Une Chanson, Une Histoire #03 ~Hiroko Taniyama

Pour s’occuper pendant le « confinement » continuons notre petite concept…Je prends « au hasard » une chanson dans ma collection et je vous livre une petit ou une grande histoire autour de ce titre.

Chaque chanson raconte une histoire, et nous avons tous une histoire à raconter sur chaque chanson…

J’ai découvert l’immense talent d’Hiroko Taniyama un peu par hasard. En fait, c’est Akino Arai qui m’a suggérer d’écouter sa musique.

A l’époque j’ai donc utilisé « KaZaA », oui je suis vraiment un vieux !! Pour télécharger (illégalement) des chanson d’Hiroko. La première chanson fut Mori e oide de très bon album Tsumetai mizu no naka wo Kimi to aruite iku (1990).

Au début j’ai été étonné par la voix d’Hiroko Taniyama, mais j’ai tout de suite compris que le talent était là !

Cette mélodie superbe, le texte onirique, étrange et sombre, des arrangements assez originaux… Bref c’est une très belle première expérience.

Après j’ai découvert l’intégralité de sa discographie et Hiroko Taniyama est devenue une de mes chanteuses préférées ! A vous aujourd’hui de tenter l’expérience !

Hiroko TaniyamaMori e oide
Album : Tsumetai mizu no naka wo kimi to aruite iku (1990.02.21) – [PCCA-00044].

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s