C’est l’histoire d’une chanteuse…

C’est l’histoire d’une chanteuse talentueuse possédant une voix exceptionnelle (première chanson professionnelle a 8 ans), qui après un début de carrière prometteur, a sorti, un beau jour de 1995, une chanson tellement culte (pour un anime qui l’est tout autant) que tout a changé…

Dans un premier temps heureuse et étonnée par ce succès phénoménal, la chanteuse enfonça le clou en 1997 avec une 2eme chanson, tout autant culte pour le même animé. Peu à peu, elle se rendit compte qu’elle été obligée de refaire sans cesse la même chanson.

Elle a essayé de faire différent en tentant des approches originales voire carrément indées, avec des labels de plus en plus petits…

Se rendant compte que toutes ses entrées d’argents venaient de ces deux chansons, elle décida, dans les années 2000, d’assumer et de rentrer dans le moule conçu par ces deux chansons cultes (et puis il faut bien gagner sa vie).

Voilà comme une chanteuse pop à fort potentielle est devenu une chanteuse d’animé cantonnée à un certain style.

Si vous savez de qui je parle, vous êtes vieux et/ou geek, ou vous me suivez depuis longtemps car j’ai une passion pour cette artiste, qui en plus d’être talentueuse, est un cas d’école du genre.

Il s’agit bien entendu de Yoko Takahashi, chanteuse pop de talent, pour qui tout a changé en 1995, avec la sortie de la chanson Zankoku na Tenshi no Thesis, générique culte de la série Evangelion, auquel j’ajoute Tamashii no Refrain (générique du premier film sorti en 1997).

Plus d’un an après son best of YOKO SINGS FOREVER (contenant comme toujours des nouvelles versions de ces chansons cultes) et son EP Welcome to the stage (chansons adaptées des musiques d’Evangelion produites par Shiro Sagisu), Yoko sort, malgré elle, une réédition spéciale des génériques de la série.

Ce disque sortira le 20 juin 2018 et contiendra Zankoku na Tenshi no Thesis et Tamashii no Refrain (+ les deux versions instrumentales) dans les versions originales entièrement remasteurisées. Le tout bien vendu avec une cover exclusive autour de la série.

Bon pourquoi pas après tout, en plus le prix de ce single n’est pas abusif et c’est la première fois qu’on retrouve les deux chansons sur le même single (rajoutons à cela un remaster). Par contre je suis assez triste que ce disque ne contienne pas les faces B des deux singles originaux, des chansons un peu plus personnelles que j’aime beaucoup, Tsuki no meikyuu et Kokoro yo genshi ni modore.

Espérons que la Yoko Takahashi (dont la carrière est en pointillée depuis quelques années) pourra revenir avec des chansons personnelles.

Titre : Zankoku na Tenshi no These / Tamashii no Refrain (Remaster)
Date de sortie : 2018.06.20
Référence : KICM-3340
Prix : 1,080 yens

01. Zankoku na Tenshi no These
02. Tamashii no Refrain
03. Zankoku na Tenshi no These (Instrumental)
04. Tamashii no Refrain (Instrumental)

Publicités

Une réflexion sur “C’est l’histoire d’une chanteuse…

  1. Pingback: Yoko Takahashi à la Japan Expo 2018 ~L’histoire d’une chanteuse face au synthème~ | Van Jmusic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s